FRANCE : Je travaille comme « Risk Manager » 4/5 ans avant de rentrer au Sénégal

Rester à l’étranger ou Rentrer dans son pays d’origine?

Black-woman-thinking3

Le choix n’est pas si évident, surtout lorsqu’on s’est  enraciné dans le pays d’accueil. Plus le temps passe, plus l’on peut s’éloigner de l’idée de rentrer. Le cours de la vie reprend ailleurs, entre temps, la terre natale évolue.

Quels éléments peuvent peser dans la balance? Comment se passe l’après-décision?

Voici le témoignage d’une personne qui a choisi de rester vivre en France.

– Genre : Femme

– Nationalité : Sénégalaise

– Âge en 2013 : 27 ans

– Année d’arrivée en France : 2005

– Pourquoi êtes-vous venu en France : J’ai bénéficié d’une bourse pour venir étudier en France.

– Quels diplômes avez-vous obtenu?

* Licence en Economie et Gestion

* Master 1 (ex-Maitrise) en Sciences de gestion option Finance

* Master 2 (ex-DESS) en Gestion des Risques et Actifs

– Qu’avez-vous choisi de faire après vos études : rester en France ou rentrer dans votre pays d’origine ? Pourquoi ?

A la fin de mes études, j’ai choisi de rester travailler un peu en France afin d’acquérir de l’expérience à la hauteur de mes compétences en finance de marché. En effet, je savais qu’il serait difficile en tant que jeune diplômée de trouver un emploi dans ce domaine au pays (Sénégal).

J’ai donc préféré rester encore quelques années en France, le temps de trouver une bonne opportunité en finance de marché au Sénégal. D’ailleurs, j’ai constaté que bien souvent, les entreprises du pays recherchent des personnes ayant 4 à 5 années d’expériences dans ce domaine.

– Quelles difficultés avez-vous rencontré pour rester vivre en France ?

Aucune car j’ai de la famille installée en France.

– Y avez-vous trouvé du travail? Combien de temps cela a mis? Qu’avez vous du faire comme concessions pour obtenir ce travail ?

En fait, j’ai effectué mon stage de fin d’études dans une  société de gestion d’actifs qui ne pouvais pas m’embaucher faute de budget. Alors pendant que je faisais mon stage, je cherchais en parallèle et activement un emploi. C’est ainsi que j’ai été recrutée par une banque, juste à la fin de mon stage. J’ai mis au total 2 mois pour trouver un emploi.

– Quelles concessions avez-vous du faire pour obtenir ce travail ?
 Correspond-t-il à votre formation / votre projet professionnel?

Oui, je suis Market risk manager dans une banque et c’est le métier que je souhaitais exercer depuis ma licence.

-En quoi consiste le métier de Market Risk Manager ?

Le/La Risk manager est en charge du suivi des contraintes de gestion financière des portefeuilles, et est amené(e) à :

-Faire de la veille réglementaire
-Etudier des projets et valider les risques des fonds (prospectus, mandats…)
-Paramétrer et suivre des contraintes de gestion, post-trade et pré-trade
-Faire du reporting.

Il/Elle est l’interlocuteur du Contrôle dépositaire et des CAC

En interne, il/elle se positionne comme expert des Risques avec les équipes de Gestion (procédure d’escalade, études), Juridiques (veille et validations des fonds), MOA (modélisation financière et alimentation de l’outil) et Ingénierie Produits (études).

– Êtes-vous satisfait de votre choix de rester vivre en France ?

Oui pour le moment puisque j’exerce le métier qui m’a toujours passionné. Que demander de plus ?

– Pensez-vous que vous auriez mieux ou moins réussi si vous étiez resté dans votre pays d’origine? Pourquoi?

Ayant échangé avec des personnes occupant des postes similaires dans de grandes banques au Sénégal, je pense qu’avec un « simple » Master (c’est-à-dire sans expérience significative en plus), on ne me confierait pas toutes les responsabilités que j’ai actuellement en France : gérer en risque de marché les portefeuilles de trésorerie de la banque.

D’ailleurs, ces contacts m’assurent que ce sont des postes occupés par des personnes ayant plus 4 ans d’expériences. Et puis pour parler franchement, la finance de marché n’est pas très développée au pays…

Toutefois, j’espère pouvoir rentrer au pays un jour avec toutes les compétences que j’aurai capitalisées ici afin de servir mon pays.

– Avec le recul : comptez-vous envoyer vos enfants à l’étranger ?

S’ils le souhaitent, pourquoi pas. C’est une expérience à vivre et cela permet entre autres de responsabiliser ses enfants.

– Quels conseils donneriez vous à quelqu’un qui compte aller étudier ou chercher un emploi en France?

Vu le contexte économique actuel et l’environnement morose, je leur conseillerais de venir faire leurs études en France car les frais de scolarité sont moins onéreux que dans d’autres pays Européens ou Américains.

En revanche, pour ce qui est du premier emploi (en finance par exemple), il faudrait être prêt à s’ouvrir à d’autres opportunités ailleurs qu’en France.

– Citez-moi 3 choses (événements, comportements, personnes ou autres) qui vous ont le plus marqué dans votre vie en France :

* Positivement  : La liberté, les responsabilités , le charme du pays (avec ses monuments et autres)

* Négativement : L’hypocrisie des gens, la météo en France, l’individualisme extrême, le mal du pays !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s