LES CATACOMBES DE PARIS : c’est l’homme qui a peur, sinon y’a rien !

C’était un dimanche. Avec quelques amis, nous avions décidé d’aller visiter les catacombes de Paris.

Paris_-_Entrée_des_Catacombes

Je vous dis tout de suite, je n’étais pas très motivée, et il y avait de quoi!

Les catacombes sont de vastes galeries souterraines d’environ 1,7 kilomètres de long et 20 mètres de profondeur en dessous du niveau du sol! Et pour ajouter à cela, elles contiennent les squelettes de près de 6 millions de Parisiens. Ces ossements ont été récupérés des vieux cimetières parisiens pour des raisons de salubrité publique.

plan-carte-catacombe-paris

En gros, pour moi, c’était comme si j’allais faire la touriste dans un cimetière au fond d’un puits. Autant vous dire que j’en avais la chair de poule ! D’autant plus qu’en bonne Africaine, je pense que la sorcellerie et les esprits (mauvais ou bons) existent, et qu’il vaut mieux ne pas aller les déranger (si vous voyez ce que je veux dire 🙂 ).

Mais parmi mes amis, il y’en avait une qui était tellement intéressée par ce « musée des horreurs » que nous l’avons finalement suivi!

Une fois devant l’entrée, à la vue de la longue file d’attente de touristes venus visiter ce lieu, j’étais toute excitée de pouvoir y entrer moi aussi, non sans une toute petite appréhension quand même 🙂

separateur

La descente…

Les billets achetés (10 euros ou 7.500 francs CFA par personne), nous entreprîmes la descente vers « l’autre monde ». L’accès aux catacombes se faisait par la descente d’escaliers comptant une centaine de marches… des escaliers de plus en plus sombres, silencieux et froids, avec un plafond humide et luisant par endroit voire même perlé de gouttes d’eau…

dsc08662

Faut dire qu’avant d’accueillir les squelettes des anciens cimetières de Paris, les catacombes étaient des carrières souterraines d’où étaient extraite de la pierre à bâtir, ce qui a permis pendant plusieurs siècles de construire les bâtiments de Paris sans importer d’autre matériau de construction.

Or quand on creuse la Terre, on trouve de l’eau… donc c’est normal qu’on en retrouve ici, faisant suinter les murs et plafonds.

ESCALIERS-CATACOMBES

Mais plus on descendait, plus j’avais des doutes. Intérieurement, la profondeur des lieux commençait à m’inquiéter un peu beaucoup 🙂 : « Depuis là on descends seulement, escaliers là ne finit pas! on commence à manquer d’air là, avec ces escaliers exigus-là, j’espère qu’on est bientôt arrivé! « 

Je commençais à penser aux accidents qui pourraient arriver… un éboulement ou autre… et le soir aux infos, on aurait parlé de nous au passé  :  » X morts dont 1 ivoirienne »

Connaissant certains frères ivoiriens avec leurs réflexions bizarres, ils auraient dit : « Elle aussi ! on l’a envoyé en France pour faire ses études et c’est les amusements bêtes-bêtes des toubabous là elle est allée faire! voilà maintenant c’est tombé sur elle, c’est bien fait même! tchrrrrr » LOL 🙂  Assafroulail ! « 

Finalement on arriva au sous-sol. Mais là encore, en marchant, je sentais par endroits qu’on était sur une légère pente parfois descendante, parfois ascendante.

separateur

Le savoir-se-vendre…

Quand on y pense : Les toubabous sont fous quand même hein! Fous et très intelligents en même temps.

Ils ont cherché monuments jusqu’àààààà c’est cimetière dans souterrain ils ont trouvé pour nous donner! Et d’autres quittent l’étranger et paient avion, hôtels etc… pour venir voir ça!

Ah là là… c’est ce qu’on appelle tourisme là!

Ils savent comment mettre en valeur et vendre leur histoire, leur patrimoine, leur culture, leur terroir, leur savoir-faire, leur gastronomie. Même si tu leur donne chewing gum collé en bas de tapette, ils vont mettre ça dans musée et vendre ça cher !

On a beaucoup à apprendre d’eux sur ce point, parce que nous aussi chez nous, avons de belles choses à faire découvrir au monde !

separateur

Les catacombes, on y est !

paris-026
Nous étions quelques visiteurs en train d’arpenter les longs couloirs ou galeries… Pendant qu’on avançait, je faisais attention à ne pas rester trop seule derrière ou trop devant non plus.

Ou bien? On a trop regardé les films d’horreur où le premier mangé par le monstre ou mordu par le vampire mort-vivant est le visiteur qui est trop devant ou derrière. Alors, Okay ce sont des films et non la vie réelle mais je reste au milieu quand même! LOL

images Catacombes_de_Paris_Denfert_Rochereau111

Il y’avait des milliers et des milliers d’os, partout, entassés, rangés… on aurait dit que c’était une blague, des faux os.

small-group-paris-catacombs-tour-in-paris-147943

Je préférais marcher doucement et respectueusement, à la limite du recueillement… j’hésitais même à prendre des photos des ossements…

Paris-catacombs-4

C’étaient tout même des hommes… en tout cas ils l’ont été un jour… ils ont vécus… comme nous… et aujourd’hui, ils reposaient là, ou plutôt étaient exposés là, comme de simples sculptures ou peintures…

Qu’en était-il du respect à accorder à leur dépouille en leur mémoire? Aurions-nous apprécié qu’on en fasse de même pour quelqu’un de notre famille? Pour nous mêmes?

catacombes-de-paris-05

Beaucoup d’entre nous vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… or, ces os que nous regardions, c’était notre futur à tous… Parmi ces ossements, surement des hommes riches et pauvres, tous mélangés… comme le dit Daishi : « Lorsqu’on naît, on ne possède rien. Lorsqu’on meurt, on n’emporte rien. » Cela m’a surtout rappelé que nous devons rester humbles, car nous ne sommes rien.

separateur

Parmi les os exposés, on avait remarqué quelques espaces, montrant bien qu’il y avait des os manquants, comme s’ils avaient été enlevés. Alors dans nos discussions, on se demandait où ils étaient passés, qui avait bien pu les décoller. Alors mon pote s’exclama en ces termes : « Je paris que c’est un de nos frères africains qui est venu le voler pour aller en faire un sacrifice humain! Vous voyez, c’est pour cette raison qu’on ne pourra jamais faire un musée pareil chez nous. Les gens iraient le visiter pour voler les crânes et autres, pour en faire des sortilèges ! »

Nous avions alors tous éclaté de rires !!!

Sur ces entrefaites, un couple de touristes anglophones vint vers vers nous pour nous demander de les prendre en photos. Un de nous accepta, et la séance de shooting débuta.

J’étais un peu étonnée des poses qu’ils prenaient…  par exemple la dame approchait sa bouche des ossements comme comme si elle allait faire un bisou à un des crânes… A titre ersonnel, je n’aurais pas osé aller jusque-là. C’est peut-être mon côté pudique de Japonaise là qui fait ça. lol

En tout cas, à notre manière, nous avons immortalisé la visite, devant des sculptures faites dans la terre, par les anciens creuseurs de carrières.

1371979_10151854484657692_121549189_oCATA2

separateur

Verdict ?

Ce fut un agréable moment et j’étais finalement bien reconnaissante envers ma copine d’avoir insisté pour cela. Encore une fois, j’ai fait quelque chose de nouveau que je n’aurais jamais fait de moi-même.

A faire si on en a l’occasion. D’ailleurs, lisez ci-dessous, ils vous invitent 🙂

Catacombes_Paris_Inscription

separateur

>>>>>> ET VOUS, OSERIEZ-VOUS VISITER LES CATACOMBES ? ET SI VOUS L’AVEZ DEJA VISITÉ, QU’EN AVEZ_VOUS PENSÉ ?

Publicités
Publié dans: Arts

2 réflexions sur “LES CATACOMBES DE PARIS : c’est l’homme qui a peur, sinon y’a rien !

  1. Cindy - The Beautyfull World dit :

    Je suis une grande peureuse, donc si je visite ces catacombes je ferais comme toi et tacherais de rester toujours au milieu. Si quelqu’un doit se faire manger, toucher par un esprit ou que sais-je ce ne sera pas moi ! Ah non !
    Cette visite suscite selon moi un moment de recueillement. On doit en ressortir la tête pleine de pensées.
    Par contre je ne comprends vraiment pas les poses prises par les touristes. Un peu de respect quand même nan ? J’espère que la tête qu’elle a voulu embrasser ne viendra pas concrétiser ce bisou dans ses rêves …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s