[ENTRETIEN D’EMBAUCHE] 3 CONSEILS POUR MIEUX SE PRÉSENTER

Je vous propose juste un article que j’avais rédigé à la demande du site emergers.net (site disparu aujourd’hui) sur la préparation à l’entretien d’embauche. Il est sensé aider à répondre à la phrase traditionnelle des recruteurs qui est :

« je vous laisse vous présenter en quelques minutes ou Présentez vous »

Cette phrase ressemble fort à une invitation à la discussion, une manière de détendre l’atmosphère, mais ce n’est qu’en apparence. Car si on creuse notre analyse pour voir au-delà de cette tournure de phrase inoffensive, on découvre qu’il s’agit là d’une question cruciale qui orientera de manière déterminante le déroulement et la suite à donner à notre entretien.

Que signifie « Présentez vous » ?

Si vous avez été sélectionné pour cet entretien, c’est sans doute qu’après avoir étudié tous les CV, le recruteur a vu dans le vôtre, les compétences et la formation qu’il recherche. S’il vous demande maintenant de « vous présenter », ce n’est pas pour vous entendre lui répéter ce qu’il a déjà lu sur votre CV.
Ce qu’il attend, c’est que ajoutiez à la présentation impersonnelle et formatée qu’est votre CV, une présentation plus personnelle de vous, que vous lui expliquiez votre « histoire professionnelle », celle qui vous différencie des autres candidats ayant le même profil que vous.

Comment s’y prendre ?

Conseil N°1 : Toujours commencer votre présentation par une ou deux phrases introductives

Ce sera comme un sommaire qui aidera le recruteur à mieux suivre votre présentation.
Par exemple, un jeune diplômé pourra débuter sa présentation par :

« Je commencerai d’abord par vous présenter ma formation et ensuite mes expériences professionnelles, afin de vous montrer la cohérence entre les deux.  Est-ce que cela vous convient? »

Le fait même de demander l’avis du recruteur (est-ce que cela vous convient?) vous mettra tous deux à l’aise car le recruteur sera agréablement surpris de vous voir «prendre les rênes » de la discussion. Il acquiescera sans aucun doute, et cela vous mettra également en confiance.

Si au contraire, le recruteur refuse que vous vous présentiez de la sorte, alors il vous précisera les points de votre CV qu’il souhaite vous voir détailler en priorité. Dans ce cas, c’est aussi une bonne chose car vous saurez qu’il ne faut pas déborder sur un autre point. Il faudra alors aller droit au but.

Conseil N°2 : Citez chaque formation et expérience professionnelle de votre CV en expliquant les Quoi/Pourquoi/Acquis

1- QUOI : qu’est-ce que vous avez fait comme formation ?
2- POURQUOI : qu’est-ce qui a motivé ce choix de formation?
3- ACQUIS : qu’est ce que cette formation vous a apporté?

Si vous êtes un débutant, il est particulièrement conseillé de commencer sa présentation à partir de l’obtention de votre Baccalauréat.

Par exemple :

1- QUOI : Après l’obtention de mon baccalauréat Scientifique mention Assez-bien en 2003, j’ai choisi de poursuivre mes études en licence d’économie et gestion.

2- Pourquoi : parce que je ne savais pas vraiment quel métier je voulais exercer et que la filière Eco-gestion offrait une pluralité d’opportunités.

3- ACQUIS : J’ai été satisfaite de mon choix car mes cours de macroéconomie et d’organisation européenne m’ont apporté beaucoup de culture générale et aiguisé ma curiosité intellectuelle.

Conseils N°3 : Assumez les « Blancs » dans votre CV et faites en des atouts

Si au cours de votre parcours de formation ou professionnel, vous avez rencontré des difficultés ou des échecs : arrêt des études durant une longue période, reprise de plusieurs classes, changement radical de cursus, décrivez votre expérience en restant le plus factuel.

Il ne faut pas cacher à tout prix les difficultés ou les échecs advenus. Par contre, il faut toujours les présenter comme des atouts en expliquant comment vous avez gagné en persévérance et en maturité, etc. Surtout, il ne faudra jamais se défausser de ses responsabilités sur d’autres personnes car cela montrera que vous n’assumez pas vos actes ou choix.

Au final, à la question « Présentez-vous« , voici un exemple global

Le recruteur : Présentez-vous ? Qui êtes vous ?

Le candidat : Très bien. En premier lieu, je commencerai par vous parler de ma formation, puis de mes expériences professionnelles afin de vous montrer la cohérence entre les 2. Est-ce que cela vous convient?

Le recruteur : Je vous en prie, allez-y.

Le candidat :

Exemple 1: [Quoi? ] Alors, j’ai obtenu mon baccalauréat C en 2005 au lycée Moderne de Jeunes Filles de Bouaké. J’ai ensuite choisi de faire un DUT Génie Electronique et Informatique à l’université d’Abidjan [Pourquoi? ] pour deux raisons. D’une part, parce que j’étais attiré par le domaine des sciences physiques et l’électronique, d’autre part parce qu’après le lycée, j’avais encore besoin d’un suivi des élèves très encadré apporté dans les IUT. [Acquis?] Cette formation en 2 ans m’a permis d’acquérir de réelles compétences opérationnelles et concrètes.

Exemple 2: En 2007, [pourquoi?] pour valider mon diplôme,  [quoi?] j’ai effectué un stage de 3 mois à la division Recherches et Développements de Orange Côte d’ivoire où j’ai assisté des ingénieurs-chercheurs dans leurs travaux de recherche.  [Acquis?] Grâce à cette expérience, je me suis rendu compte que je ne voulais plus m’arrêter au rôle de technicien qui est plutôt dans l’exécution, mais poursuivre jusqu’au niveau ingénieur qui est dans la conception et la conduite de projet, ce qui m’attirait davantage… Etc.

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s