Apprécier sa vie avec tous les bons et les mauvais côtés

Il y’a des jours comme ça, où Dieu te donne la chance, de pouvoir apprécier ta vie avec tous les bons et les mauvais côtés. Quand ces jours-là arrivent, tu n’es plus le/la même. Mon proche entourage sait combien je peux être bruyante, à rire aux éclats, à vouloir tellement parler que je débite les mots trop vite et ai du mal à reprendre mon souffle, à vouloir faire tout et n’importe quoi, en tout cas tout sauf rester sur place. Mais ces jours-là, ces jours paisibles, ces rares jours comme aujourd’hui, tu te lève doucement, tu prends une bonne douche, tu enfile ton vêtement le plus confortable, le plus douillet, tu te prends un thé ou un pamplemousse (ne me demandez pas pourquoi lol, je suppose que c’est parce qu’ils sont « paisibles » à manger 🙂 🙂 🙂 ), tu t’étends sur le canapé tout en te glissant sous la couette. La maison est silencieuse, à part les bruits lointains de la circulation environnante.

Là, tu entres en pleine discussion silencieuse avec toi-même. Et tu comprends maintenant la citation suivante :

<<La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu’encadrer ce silence.>>  Miles Davis

Pendant ces rares temps avec soi-même, tu essaies tout simplement d’arrêter de te projeter, de planifier, de t’inquiéter. Juste se taire, écouter, libérer ses pensées et les regarder courir, sautiller et s’épanouir dans le champs libre de son esprit. Se rappeler d’un beau texte entendu un jour à l’église :

<< Si Dieu avait un frigo… il y aurait ta photo sur la porte!
S’Il avait un portefeuille… ta photo serait dedans!
Il t’envoie des fleurs tous les printemps!
Il t’envoie le soleil tous les matins… (ou presque)!
Quand tu veux parler, Il t’écoute!
Il peut vivre partout dans l’univers…
mais Il a choisi d’être dans ton coeur!
Ne le vois- tu pas?… Il est fou de toi!
Dieu n’a pas promis le soleil sans pluie, des jours sans douleur, des rires sans chagrin
Mais Il a promis la force pour le jour, le réconfort pour les larmes, et la lumière pour le chemin! >>

Et alors, bien que tu ne sois pas un exemple en matière de foi, tu réalises… et puis tu souris, ému(e), plein(e) de reconnaissance. Tu te sens aimé(e) et privilégié(e), pour tout mais encore plus pour ces jours comme celui-ci, où Dieu te donne la chance de savoir apprécier ta vie avec tous les bons et les mauvais côtés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s